Poignets douloureux : ne laissez pas ça « traîner »


Aujourd’hui je vais vous informer d’un problème qui entraine 364 interventions chirurgicales par jour en France.

Il s’agit du syndrome du canal carpien.

Le canal carpien correspond à la partie centrale du poignet.

Un nerf très important traverse cette partie du bras : c’est le nerf médian, qui part de l’épaule jusqu’au bout des doigts et permet notamment la flexion du pouce et de l’index.

Lorsque la pression du nerf médian au sein du canal carpien est anormalement élevée, on parle du syndrome du canal carpien.

Cela entraine des douleurs très vives de la main et du bras, un engourdissement et des fourmillements des doigts…

Actuellement, il y a 3 femmes atteintes pour 1 seul homme.

Mais il est parfaitement possible de prévenir ce syndrome.

Faites-vous cela en jardinant ? (et d’autres gestes à éviter)

Certains types d’effort sont plus risqués que d’autres car ils sollicitent la pression du nerf :

  • Les efforts répétés sur les poignets comme lorsque nous utilisons un sécateur pour tailler les rosiers d’un jardin ;

  • Les vibrations qui sollicitent en permanence les nerfs du poignet. Le plus frappant est l’usage du marteau-piqueur… Mais si vous faites du bricolage, méfiez-vous des perceuses ou d’autres outils de ce genre qui doivent aussi être maniés avec parcimonie.

Les maladies comme l’arthrite du poignet, le diabète, l’hypothyroïdie sont également des facteurs favorisants.

Cependant, vous pouvez anticiper ce syndrome en identifiant les premiers symptômes.

  • Fourmillements et engourdissements des mains ;

  • Douleurs à l’effort puis qui persistent même la nuit ;

  • Difficultés à tenir des objets avec les mains et les doigts.

Sachez aussi que le syndrome du canal carpien peut survenir entre 6 à 10 fois chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie.

Donc si vous faîtes de l’hypothyroïdie, c’est une raison de plus de veiller à ce que vos taux de TSH soient bien supérieurs à 4 mUI/L.

Afin de réguler votre situation, vous pouvez prendre le complément alimentaire Thyregul des laboratoires Phyt’Inov (2 gélules par jour). Ce complément alimentaire agira en profondeur sur votre système thyroïdien pour favoriser la sécrétion d’hormones thyroïdiennes.

Surtout, qu’on ne vous sectionne pas le ligament !

Parmi les traitements classiques, la plupart des médecins vous proposeront des infiltrations et des prescriptions à base de corticoïdes, c’est-à-dire des anti-inflammatoires et des antalgiques.

Et si cela ne fonctionne pas, vous aurez droit à une opération chirurgicale qui s’effectue la plupart du temps sous anesthésie locale, c’est-à-dire que seul le bras concerné est endormi. Le but de cette intervention chirurgicale est de vous sectionner le ligament qui comprime votre nerf médian…

Pourtant la majorité des opérations chirurgicales sont complètement inutiles.

Quand la douleur irradie au-dessus du poignet vers l’avant-bras ou le bras, la compression du nerf médian n’est pas au niveau du canal carpien mais déjà au niveau des cervicales….

C’est pourquoi les opérations sont inutiles lorsqu’elles sont réalisées sur le poignet.

Au contraire, il faudrait plutôt avoir recours à l’ostéopathie pour débloquer le nerf médian grâce à des manipulations des cervicales. Cependant, il faut vérifier au préalable par un scanner que le nerf médian ne soit pas coincé par un resserrement des trous de conjugaison entre les vertèbres (arthrose et ostéophytes).

Dans ces situations, l’acupuncture est une excellente technique pour enlever soit l’inflammation au niveau cervical, soit l’in­flammation au niveau du canal carpien.

Mais avant d’en arriver là, il existe des remèdes naturels pour calmer la pression.

Les remèdes qui « calment » (et ma recette personnelle à l’arnica)

Avant de parler de l’homéopathie, j’aimerais vous présenter 2 compléments qui ont prouvé leur efficacité :

• Topagil® : ce complément alimentaire agit naturellement comme un antalgique. Sa combinaison de principes actifs permettra un effet anti-inflammatoire considérable. Vous pouvez en prendre dès que vous ayez des douleurs modérées ou même intenses – à raison de 2 fois 2 gélules par jour.

• Onguent apaisant®. Il s’agit d’un cocktail d’huiles essentielles spécifiquement sélectionnées pour soulager toute douleur ligamentaire. Vous pouvez vous masser directement le poignet avec cette solution plusieurs fois par jours pour un bénéfice presque immédiat.

Mais mon traitement de base, c’est cette recette aux huiles essentielles que j’ai confectionnée spécialement contre ce syndrome.  

Il combine des huiles essentielles qui agissent sur la pression interne du nerf médian de façon spectaculaire, pour vous soulager, diminuer la pression et la douleur.

Dans un flacon de 15 millilitres, combinez :  

• 1 ml HE Betula Alleghaniensis (bouleau jaune),
• 1 ml HE Gaultheria Procumbens,        
• 5 ml HE Juniperus Communis Ssp Communis,           
• 2 ml HE Rosmarinus CT Camphora,                            
• 3 ml HE Eucalyptus Dives,                                            
• 3 ml HV millepertuis (arnica).        

Vous pouvez appliquer directement cette solution sur la peau en massant délicatement votre poignet.

Ensuite, je vous conseille de prêter attention à vos symptômes pour trouver le remède homéopathique qui vous convient.

Ressentez-vous plutôt un engourdissement… ou des douleurs névralgiques ?

En fonction de vos ressentis et de vos douleurs, vous pouvez prendre les dilutions suivantes : 

  • Gnaphallium polycephalum 7 CH : engourdissements alternant avec des douleurs des mains, faiblesse dans les mains, aggra­vation la nuit ;

  • Kalmia latifolia 7 CH : douleurs névralgiques fulgurantes allant du centre vers la périphérie (de l’avant-bras vers les doigts), avec engourdissements ;

  • Ruta graveolens 7 CH : remède des tendons (ici enflammés), meurtrissure, avec besoin de bouger au lit, améliorée par le mouvement, aggravée par le froid, le toucher, et au lit.

Vous pouvez prendre à hauteur de 5 granules de chaque, 2 fois par jour pendant plusieurs mois sans crainte. Si vous avez des crises plus violentes, vous pouvez monter jusqu’à 6 fois par jour au lieu de 2.

Et enfin, je vous recommande fortement la gymnastique du cou et le repos des poignets pour favoriser votre rétablissement et supprimer le syndrome du canal carpien le plus rapidement possible.

En vous souhaitant une excellente santé et à la semaine prochaine pour une prochaine lettre !

Bien à vous,

Jean-Pierre Willem

49 commentaires pour “Poignets douloureux : ne laissez pas ça « traîner »

  1. Merci pour vos explications et vos traitements naturels. Personnellement je suis atteinte de Dupuytrens.
    Auriez-vous un traitement à proposer pour ce problème.
    Merci d’avance.
    Respectueuses salutation..
    Mme Courtade.

  2. Bonjour.
    j’aimerai une precision s’il vous plait : vous mentionnez dans votre recette perso millepertuis et entre paranthèse ( : arnica. qu’est ce à dire , l’ arnica et le millepertuis, à part qu’ils sont jaunes tous les deux, ne sont pas du tout la même chose; c’est pour le moins troublant et possiblement generateur d’erreur.
    pouvez vous préciser s’il vous plait,

  3. La partie sur la TSH doit comporter une erreur : s’il y a de l’hypothyroïdie la TSH monte… Donc si on cherche a traiter cette hypothyroïdie on veille à faire baisser la TSH… Donc INFERIEURE à 4….(et non pas « supérieure ».
    Et même inférieure à 2 je dirais.

  4. Merci Dr Willem pour tous ces excellents conseils. J’en ajouterais un cependant : éviter wi-fi, dect, téléphones portables et smartphones. Leurs rayonnements électriques électrisent la peau, les nerfs etc. et cela provoque chez les electrosensibles des douleurs et engourdissements pendant des heures après l’exposition, même la nuit qui suit. Beaucoup de personnes ignorent qu’elles sont électrosensibles !

  5. Bonjour Docteur,
    Depuis quelques temps je reçois des décharges
    électriques au bout des doigts ce qui est très désagréables car je réagis violemment et la nuit j’ai des fourmillements dans les mains et lorsque celà se terminent j’ai une sensation de brùlures , de chaleur assez importantes. Voilà mon problême! J’attends un résultât sanguin pour ces jours çi. Celà vient il de mon canal carpien?Je vous remercie de votre compréhension.

  6. que de souffrance dans la nuque ;;;puis-je employer ce reméde ;;;c’est de l’arthrose j’ai passé des radio merci de me conseiller

  7. Bonjour,
    Toujours passionnée de vous lire, je me permets de réagir en approuvant tout à fait votre intervention sur le syndrome du canal carpien.
    Kinésithérapeute (uniquement manuelle) depuis 1985, et praticienne de la méthode Feldenkrais (fait partie des approches d’éducation somatique), je suis particulièrement investie pour que les patients cherchent et trouvent des solutions en eux, et naturelles avant l’ultime intervention si indispensable.
    Vous parlez souvent de l’ostéopathie, oui bien sûr, il me semble qu’il existe aussi de nombreuses démarches autres, que pratiquent quelques kinés (ils ont cherché d’autres voies, se sont formés: « Chaines musculaires, Mac kenzie, etc …) et parfois bien plus pertinentes, car non passives …
    Pour parler de la méthode Feldenkrais (elle existe depuis les années 70/80) il y a de nombreux écrits, liens tout à fait accessibles, à préciser que les praticiens ont sur l’international une même formation unique de 4 années.
    En Europe du nord, Allemagne etc… les patients par exemple sont remboursés par leurs caisses depuis bien longtemps.
    Cette approche est basée sur le mouvement et la conscience de soi, c’est une démarche éducative (se pratique en groupe ou individuelle) afin que la personne découvre, s’intéresse, apprenne à ressentir comment elle s’utilise (respiration, appuis, assise, disponible ou avec tensions) lors du mouvement exploré.
    En conscience, c’est donc le système nerveux qui ensuite sera apte à découvrir et créer des schémas différents pour distribuer les efforts plus harmonieusement (très intéressant en cas de compressions nerveuses etc…), pertinent aussi pour les TMS, se remettre de traumatismes, aussi bien physiques que psychiques etc…
    Je peux vous donner le lien de mon site, mais je ne souhaite pas du tout que vous l’utilisiez, MERCI DE RESPECTER MA DEMANDE.
    Bien cordialement

Répondre à Eric Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à taper votre terme de recherche ci-dessus et appuyez sur Entrée pour rechercher. Appuyez sur "échap" pour annuler.

Haut de page