Prise de poids et fatigue : et si c’était la maladie d’Hashimoto ?

Ces derniers temps, on a beaucoup parlé d’un médicament censé soigner les problèmes de thyroïde : le Levothyrox.

Je vous invite à lire la lettre que j’ai écrite sur la thyroïde, où j’explique le fonctionnement de cette glande et je donne des solutions naturelles.

Si je vous écris aujourd’hui, c’est pour vous parler d’une autre « maladie de la thyroïde » : la thyroïdite de Hashimoto.

Les symptômes majeurs de cette maladie sont une prise de poids inexpliquée et une grande fatigue, là encore, sans raison.

La thyroïde augmente de volume, avec présence d’un goitre indolore.

Le fonctionnement de la thyroïde peut rester normal. Toutefois, le médecin découvre souvent une patiente en état d’hypothyroïdie.

Très rarement, la maladie peut se révéler par des signes d’hyperthyroïdie : diarrhée, intolérance à la chaleur et nervosité. Cependant, l’hyperthyroïdie n’est que passagère et l’évolution se fait très souvent vers l’hypothyroïdie.

La maladie de Hashimoto est une maladie auto-immune. Cela veut dire que le système immunitaire se trompe, et considère ses propres tissus comme des corps étrangers.

Suite à cette erreur d’interprétation, il fabrique des anticorps pour attaquer ses propres tissus et tenter de les détruire.

C’est ce qui se passe lorsque survient la thyroïdite de Hashimoto.

Pourquoi la maladie se déclenche

Mais quelles sont les causes de cette maladie ?

Il y a 80 ans, la cause principale était la carence en iode pour les personnes qui vivaient loin de la mer.

Mais aujourd’hui, la principale des causes est… le stress qui déstabilise le système immunitaire !

Également, on peut citer :

  • les problèmes hormonaux qui surviennent lors de la grossesse ou ménopause ;
  • l’envahissement des polluants (métaux lourds, nanoparticules, remèdes chimiques, perturbateurs endocriniens…) ;
  • l’engorgement du foie par une alimentation « chimique » et trop riche, par trop d’alcool et par trop de médicaments. Ce foie malade ne peut plus transformer la T4, en T3 active ;
  • les troubles congénitaux (de naissance) ;
  • Les atteintes à l’hypophyse ou l’hypothalamus.

Il est impossible pour un endocrinologue de faire le tour de la question en une demi-heure, ce qui explique la répétition des consultations et bien souvent l’incapacité de la traiter.

La médecine officielle, elle, est inopérante dans ce cas.

C’est pourquoi beaucoup de personnes touchées se tournent vers les médecines complémentaires.

On dispose par exemple d’huiles essentielles remarquables pour rétablir l’équilibre immunitaire : HE de Ciste et de Laurier noble. La présence de phytostérols, d’huiles essentielles spécifiques et autres cofacteurs réduisent l’hyperactivité immunitaire.

Voilà quelques traitements naturels contre la maladie de Hashimoto

Homéopathie

  • Iodum 5 CH, 5 granules/jour
  • Thyroïdea 5 CH, 5 granules/jour
  • Graphites 5CH (myxœdème, obésité, règles abondantes), 5 granules/jour

Gemmothérapie

  • Le matin 50 gouttes+ eau Betula pubescens Bg Mac Glyc 1 D, un flacon 125 ml
  • Le midi 50 gouttes + eau Prunus amygdalus Bg Mac Glyc 1D, un flacon 125 ml
  • Le soir 50 gouttes +eau Ficus carica Bg Mac Glyc, 1 D, un flacon 125ml

Huiles essentielles

  • HE girofle (clou): 25mg
  • HE Myrte Vert: 25mg
  • HE ciste lanodifère: 25 mg
  • Excipient QSP 1 gélule : 60 gélules à 2 gélules par jour

Le rôle essentiel de l’alimentation !

Voici les nutriments à apporter pour soigner votre thyroïde.

  • Iode : sel iodé, produits de la mer, fruits de mer, poissons, algues (laminaire, varech, spiruline) Levure de bière (vitamine B6) ;
  • L’ail, le foie, les œufs, le thon, les huîtres, le riz complet, le pain complet, les graines de citrouille (riches en zinc, tyrosine et sélénium) ;
  • Zinc : fruits de mer, bœuf, foie (bœuf, veau, porc), pain complet ;
  • Sélénium : besoins estimés entre 50 et 200 mg. On en trouve dans les protéines végétales, les céréales complètes (riz complet), les poivrons rouges, l’ail, l’oignon, les champignons, les raisins secs, les pois cassés, les lentilles, les légumes secs.

À EVITER : Le brocoli, le chou, le soja, les épinards, les radis, le navet, le manioc, le millet, l’arachide, qui diminuent la fixation de l’iode dans l’organisme.

Il existe aussi des compléments alimentaires efficaces comme le ThyregulImmuno-regul, mais aussi l’Orthoflore, pour relancer la flore intestinale…

Mes dernières recommandations de médecin :

  • Ne pas se précipiter sur les extraits thyroïdiens de synthèse ;
  • Gérer au mieux le stress ;
  • Avoir une activité physique qui oblige la glande à produire plus d’hormones.

Portez-vous bien !

Jean-Pierre Willem

60 commentaires pour “Prise de poids et fatigue : et si c’était la maladie d’Hashimoto ?

  1. Merci pour tous ces conseils en ces moments compliqués.
    Cependant en gemmothérapie je ne vois pas à quoi correspondent les 50 gouttes à ajouter aux différentes eaux
    Je vous remercie pour les précisions que vous pourrez m’apporter car j’envisage de suivre ces indications

  2. Après une hystérectomie j’ai été très fatiguée
    2/3 mois je suis restée allongée en juillet 2014
    Puis j’ai continue ma vie au ralenti car je suis hypothyroïdies depuis 6 mois : j’en suis à 10 kg de mon poids normal (nouvelle formule du levothyrox) j’étais à l’étranger et je n’avais pas entendu parler de la nouvelle formule
    Je reviens de la pharmacie qui m’a annoncé qu’il n’en recevrait plus
    Comment remplacer le levothyrox 50?
    Je vous en remercie

  3. Bonjour Dr Willem,
    A la lecture de cette lettre je suis surprise de voir la spiruline citée comme source d’apport d’Iode.
    La spiruline n’est elle pas une algue d’eau douce?

    1. Exact, la spiruline ne contient pratiquement pas d’iode. De toutes façons, pour Hashimoto, l’iode n’est pas forcément une bonne idée, car si vous êtes supplémenté, mieux vaut éviter d’en rajouter, ce qui ne ferait que solliciter un organe déjà fatigué. C’est pourquoi je trouve cet article et les conseils joints extrêmement lapidaires car les gens n’en sont pas tous au même stade d’évolution et n’ont pas le même passé thérapeutique . Le syndrome de Hashimoto est autrement plus subtil à traiter, car c’est une conséquence d’une état général, presque toujours d’une dégradation du système digestif, qui vient toucher la thyroïde, ainsi sa classification est plus cohérente en tant que SYNDROME AUTO-IMMUNE qu’en tant que pathologie de la thyroïde.
      Il faut apporter le plus grand soin à retaper un organisme souffrant de Hashimoto, sinon, un cortège d’autres syndromes auto-immunes peut apparaître…

  4. Merci pour ces indications précieuses mais pouvez-vous me donner le renseignement suivant:au bout de combien de temps commence-t-on à voir les effets positifs de ce changement d’habitudes alimentaires et prise du traitement homéopathique et huiles essentielles?
    J’avais testé pendant 6 mois votre méthode mais peut-etre est-ce trop court?
    Actuellement je suis dans le désarroi,car revenue au lévothyrox et à la nouvelle formule,j’ai subi tous les effets secondaires .En 2018 toute l’Europe va etre inondée par cette nouvelle formule.
    Que faire???
    Merci pour vos informations

  5. J’ai la maladie d’Hashimoto mais je ne suis jamais bien réglée avec l’hormone de synthèse. Je prends 15 goutte de 5µg de levothyroxine sodique depuis quelques mois. J’a eu des problèmes de vertiges avec les cachets au,bout d’un an de prise de ceux-ci.; C’est poirquoi je prends des gouttes depuis quelques années déjà. Mais dans une année je suis réglée irrégulièrement. Je suis fatiguée,et ai des douleurs et .des infections urinaires. Je me soigne depuis des années avec l’homéopathie. J’aimerais également me traiter avec l’homéopathie pour ma glande thyroide. Mon homéopathe me déconseille car l’homéopathie fatiguerait ma glande thyroide. Mais j’aimerais pourtant essayer. J’ai 78 ans. Si je prends 5 granules de Iodum et 5 gr de Thyroidea 5 ch et 5 gr de graphites 5ch il faudra que je diminue mes gouttes de levothyroxine 5*µg.,? Merci de me répondre; Mme Michel Bazin

  6. bonjour, 14/10/2017

    Je suis en hypothyroïdie silencieuse depuis l’âge de 12 ans, j’en ai 71.
    En 2009 j’ai subi une ablation totale de la thyroïde (nodule bénin), mise sous Lévothyrox.
    Toujours x symptômes, dont la fibromyalgie.

    Depuis 1 an je suis aussi sous Cynomel (T3)
    Le Cynomel n’a pas marché (est-ce à cause de mon foie?), aucun médecin ne réagit.

    Diagnostic de la très ancienne hypothyroïdie silencieuse par un médecin étranger spécialisé (proche du Dr Barnes). Je ne peux poursuivre avec lui car il ne travaille pas en ligne -> prix de revient prohibitif.

    Je ne sais même pas (faute de thyroïde) si je suis Hashimoto ou pas. Je crois que les tests Hashimoto standard ne marchent pas dans mon cas et je n’ai réussi à faire tester ni mon système immunitaire ni mes surrénales par aucun médecin en France.

    si quelqu’un a des suggestions? (sur Paris)

    J’aimerais disposer de recommandations claires pour ceux/celles qui n’ont plus de thyroïde, sans pour autant avoir eu le cancer.
    Il me semble que nous sommes très nombreux (ses) dans ce cas là.

    Tout ayant été dit sur le nouveau Lévothyrox je reste d’avis que nous sommes pris(es) en otage pour un produit non testé et qui ne nous apportera rien
    .
    Nous remettre à disposition l’ancien produit pour 4 semaines est complètement ridicule puisque le problème vient du changement brutal de dosage.

    Je vous remercie d’avance et vous souhaite un agréable été indien,

    Louise

  7. Bonjour Docteur Willem ,

    J’attends depuis longtemps de véritables bons conseils sur la maladie Hashimoto…..dont souffre ma fille depuis quelques années déjà !
    Merci infiniment !

  8. dans votre article sur la maladie d’hashimoto,vous ditent « pour stimler la thyroide à produire ses hormones » ,mais pour moi,l’endocrinologue dit que ma thyroide est toute petite,quasiment inexistante.Donc,comment peut elle être stimulée?
    merci pour votre réponse et pour votre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à taper votre terme de recherche ci-dessus et appuyez sur Entrée pour rechercher. Appuyez sur "échap" pour annuler.

Haut de page