Les huiles essentielles à la déchetterie ?

Chers amis,

La Commission européenne envisage de porter un coup fatal à la possibilité de prendre soin de sa santé.

L’objectif est d’interdire à la vente, ou fortement réduire, l’usage des « huiles essentielles ».

C’est le nouveau coup de poignard du lobby pharmaceutique avec la complicité du ministère des Solidarités et de la Santé ainsi que sa police, l’Agence Française du Médicament.

Cette commission voudrait classer les huiles essentielles (HE) en produits chimiques dangereux, alors qu’ils sont naturels. Leur attaque commence par l’huile essentielle de lavande, la plus prescrite.

Bientôt un triangle rouge sur le flacon d’huile de lavande ?

Si la Commission européenne réussit son coup, on risque de voir bientôt un triangle rouge sur les flacons d’huile essentielle de lavande, signe qu’il s’agit d’une substance dangereuse, et donc à interdire.

Signe surtout que la folie (ou la cupidité) s’est emparée de technocrates « hors sol » qui s’en prennent à la Nature.

La lavande vraie est un des fleurons de l’aromathérapie moderne.

Sa parfaite innocuité, son excellente tolérance, alliées à son efficacité sans ombre, ont très certainement contribué au rôle primordial quelle occupe dans toute pharmacie aromatique digne de ce nom.

Le nombre étendu d’indications traitées par cette huile essentielle la place comme une panacée universelle.

Ses propriétés thérapeutiques sont multiples :

  • Antispasmodique puissante ;
  • Calmante, sédative, antidépressive ;
  • Cicatrisante, régénératrice cutanée ;
  • Antalgique remarquable ;
  • Hypotensive ;
  • Antimicrobienne et antiseptique.

C’est l’huile essentielle royale en aromathérapie, qu’il faut avoir en permanence dans son armoire à pharmacie.

En raison de sa grande poly­valence d’action et de son innocuité parfaite, ce remède universel peut être utilisé au quotidien chez les jeunes enfants.

Voici deux petites recettes que je vous recommande de tester :

  • Mettez 4 gouttes d’HE de lavande vraie sur un bloc de bois à placer dans vos armoires à vêtements pour éloigner les mites et donner une odeur agréable à votre linge.
  • Placez 2 gouttes d’HE de lavande vraie sur le revers d’un col de pyjama ou sur la taie d’oreiller pour favoriser l’endormissement et avoir un sommeil réparateur.


Si nous n’agissons pas, demain, il nous faudra une ordonnance pour acheter de l’HE de lavande…

La Commission européenne souhaite « revoir la classification de certains produits et pourrait classer l’HE de lavande parmi les produits dangereux d’ici à 2025 ».

Trop d’acteurs économiques, à commencer par les laboratoires pharmaceutiques ont intérêt à voir la filière s’effondrer.

Ils avaient réussi à réduire l’usage de plantes médicinales dans toute l’Europe sous couvert de protection du consommateur, un immense cadeau fait à Big Pharma !

Récemment, 15 huiles essentielles supplémentaires ont été interdites à la vente libre en les réservant aux seuls pharmaciens.

Et demain le thym, l’eucalyptus, l’origan ?

Nous devons être des centaines de milliers à dire non à la Commission européenne.

Pour cela, il faut se mobiliser et ne pas se coucher devant cette mafia.

Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez signer la pétition « NON au projet européen de destruction des huiles essentielles ! https://sauvons-l-huile-de-lavande.com

Les journalistes et experts complices du lobbying ?

Depuis 18 mois, l’ensemble des médias est uniquement braqué sur les commentaires plus ou moins cohérents d’experts de cette pandémie, lesquels ne disposent d’aucun remède efficace.

Et pendant ce temps-là, toujours aucune allusion officielle aux thérapies naturelles.

Jusqu’au jour où ! À savoir le mardi 28 avril 2020, on découvre dans le quotidien « Le Parisien », cet article de l’ANSES intitulé « Contre le Coronavirus, les huiles essentielles font pschitt ».

L’Agence de sécurité sanitaire révèle que ces produits n’agissent pas sur la Covid-19 et peuvent provoquer des effets indésirables.

« De peur de contracter le virus, certaines personnes se servent des huiles essentielles pour assainir l’air intérieur de leur chambre ou de l’habitacle de leur voiture, en étant convaincu que la Covid-19 n’y résistera pas, mais cela n’a aucune efficacité prouvée », insiste Cécilia Solal, toxicologue à l’ANSES.

Par ailleurs, l’Agence de sécurité sanitaire s’inquiète des cas « d’automédication » ; certains thérapeutes et particuliers utilisent des HE par voie orale pour « renforcer leurs défenses naturelles ».

Et même si de nombreux produits à base d’HE revendiquent des effets virucides et bactéricides, l’ANSES rappelle que « ces propriétés n’ont pas été évaluées au niveau européen et qu’elles ne s’appuient que sur les promesses des fabricants ».

Pourtant, depuis un demi-siècle, les HE sont étudiées selon des normes scientifiques, il a été prouvé qu’elles enrayent toutes les infections nosocomiales : dans les blocs opératoires, dans les maternités, dans les cabinets médicaux, dans les crèches, etc.

Nous disposons de tonnes d’expérimentations que personne ne prend le soin d’étudier.

Comment peut-on recruter de tels pseudo-experts dans une prestigieuse agence sanitaire !?

Leurs collègues étrangers et les universitaires doivent être choqués par une telle ignorance et mauvaise foi.

Aux quatre coins du monde, des études scientifiques montrent l’intérêt de substances naturelles dans la lutte contre le Coronavirus.

Et pourtant aucun virologue ou épidémiologiste ne peut mentionner quelles sont ces substances efficaces, ni comment les utiliser.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que ceux qui les recommandent et prescrivent risquent d’être condamnés par la justice !

L’Ordre des médecins à la solde des trusts pharmaceutiques

Qu’attend l’Ordre des médecins pour condamner les professeurs qui paradent sur les différents plateaux pour proposer des remèdes iatrogènes et inefficaces ?

Le professeur Raoult résume la situation :

« Pâtissant d’une innovation en berne, les laboratoires pharmaceutiques produisent très peu de nouvelles molécules. Pour combler ce manque à gagner, ils dépensent des sommes colossales pour financer les études et le marketing de molécules très légèrement modifiées, n’apportant pas de gain en termes d’efficacité, mais beaucoup plus chères ou pour de nouveaux usages de médicaments. Ces chercheurs sont soumis à une pression forte de l’industrie, car s’ils arrivent à mettre ces nouveaux médicaments dans les guides thérapeutiques, c’est le jackpot pour le fabricant ».

Régulièrement, les mafieux des trusts pharmaceutiques sollicitent une personnalité médicale pour dénigrer nos chères huiles essentielles. Pour cela, Big Pharma trouve des mercenaires cupides aptes à porter la mauvaise parole et décrier les bonnes thérapies.

Après Jean-Louis Montastruc, le professeur toulousain chargé de la pharmacovigilance, le docteur Claude Malhuret, ex-président des Médecins Sans Frontières, sénateur, s’est porté volontaire.

Il s’est distingué dans l’amphithéâtre du Sénat par une critique violente contre les remèdes naturels, où il n’a pas hésité à mettre sur le même plan « lesmédecines farfelues, les bains d’eau chaude et…les huiles essentielles ».

Haro, donc, sur les huiles essentielles, le tout sous les applaudissements des collègues…

Après cette mission peu glorieuse, l’ex-médecin humanitaire, peut espérer la Légion d’honneur et peut-être la place suprême du Sénat !

Cette HE qui a enrayé une épidémie de grippe aviaire !

Je connais cet ex-président des Médecins Sans Frontières, il m’avait envoyé en 1977, dans un camp de réfugiés laotiens où vivotaient 130.000 réfugiés.

Un jour, l’un d’eux me prend à l’écart.

Sa demande me paraît insolite.

Il me parle de poules qui meurent les unes après les autres, et m’invite à le suivre.

Je découvre des centaines de poules gisant sur le sol, elles ne semblent pas très en forme malgré la prise d’antibiotiques conseillée par le vétérinaire.

Dans un tel environnement concentrationnaire, une épidémie de grippe aviaire avait fait irruption.

Que puis-je leur proposer ?

Pour­quoi ne pas leur donner des huiles essentielles anti­virales ?

J’achè­te un demi-litre d’huile essentielle d’eucalyptus radié.

J’explique ma straté­gie au réfugié, et je verse 3 cuillères à soupe d’HE d’eucalyptus dans une petite caisse en bois contenant les grains de maïs. Les poules les plus gaillardes les picorent.

Trois jours plus tard, il vient me retrouver « Krou peth thom ! Docteur ! c’est un miracle, vous avez sauvé mes poules ! Maintenant elles caquettent et les coqs rechantent » !

Nous étions en 1976 !

Encore une fois je venais de démontrer l’efficacité des HE à phénols dans toutes les infections bactériennes et virales (sauf le VIH).

Cette « expérimentation » qui représentait un petit miracle pour ces réfugiés, s’était répandu dans le camp, puis dans la région et repris par la presse internationale.

Le docteur Claude Malhuret, a dû oublier cet événement qui avait fait grand bruit !

Je lui suggère de lire mon livre sur Alzheimer et les odeurs, ça lui rafraîchira la mémoire…1

Santé !

Jean-Pierre Willem



Sources :

1. JP Willem : Alzheimer et odorat: quand les aromes restaurent la mémoire

41 commentaires pour “Les huiles essentielles à la déchetterie ?

  1. Je trouve que le monde et la France deviennent fous, l’ huile à la lavande existe depuis la nuit des temps, non seulement elle est très utile mais en plus cela mettra au chômage un grand nombre de personnes qui travaillent dans ce domaine, en p plus ces champs de lavande sont renommés jusqu’en Chine, les chinois viennent se faire photographier en mariés devant tellement ces champs sont réputés dans le monde entier qui ne se pose pas de problème au sujet des huiles essentielles surtout les chinois qui sont très près de la nature en ce qui concerne la médecine. Ce monde que l’on nous fait est dingue.

    1. Il faut bien comprendre une chose « essentielle », justement: L’oligarchie mondialiste hait la nature, et tout ce qui s’y rattache. Derrière le cirque du Covid, mené par la mafia mondialiste des Schwab, Gates, Soros, Rotschild, Macron, etc, etc, il y a une secte satanique acharnée a détruire le vivant. Tout le vivant! Parce que cette secte d’illuminatis, c’est ainsi qu’ils se nomment eux-mêmes, hait Dieu, hait la nature, hait l’homme. L’origine du dogme transhumaniste vient de cette secte. Puisque le transhumain n’est plus humain, Dieu est vaincu. La science dite positive triomphe, et son triomphe échoit à Satan, maître adoré de ces treize familles d’oligarques richissimes, qui dictent aux États toutes les décisions qu’ils doivent prendre, et sans moufter! Ceux qui n’ont pas compris la dimension spirituelle de la guerre menée par ces gens, contre les peuples, n’ont en fait rien compris à ce qui se passe actuellement dans le monde, avec cette dictature sanitaire imposée par cette secte à tous les peuples. Mais lorsqu’il y a trop de protestations des peuples, ils reculent, mais sans jamais rien lâcher. Ils diffèrent, et recherchent un autre biais pour parvenir à leur réussite macabre. C’est pourquoi nous devons tous nous soulever, mais pacifiquement, pour leur ôter l’argument qui leur permettrait de nous écraser par la force, au nom de l’ordre public. C’est une guerre du Mal contre le Bien. C’est sans doute la plus grande bataille de toute l’histoire humaine, qui se joue à présent. Car son enjeu est inédit: détruire l’homme en tant que créature divine, et le remplacer par un mutant transhumain, asservi au pouvoir absolu de l’argent-Dieu, le moloch du nouvel ordre mondial, de la dictature absolue sur la planète entière.

  2. Big Pharma a entrepris une croisade contre l’humanité, c’était plus que à prévoir qu’ils allaient s’en prendre énergiquement à toute possibilité de se soigner vraiment. Ces gens sont des assassins et le gouvernement, leur complice. Que Dieu nous vienne en aide.

  3. Bonjour,
    je suis déjà abonné à votre revue, et j’aimerai recevoir ce livre du Dr Willem. Est t-il envoyé directement dans ce cas?

    Sachez que j’apprécie beaucoup vos dossiers et aussi les commentaires du Dr Willem, entre autres.
    Concernant les actions « criminelles » de ceux qui veulent détruire la VRAIE médecine, je vais suggérer prochainement au Dr Willem une action d’ampleur contre ces lobby
    Bien cordialement, et surtout RESISTER!

  4. Bonjour docteur je vous écoute depuis longtemps j’ais beaucoup de lettres de vous j’ai 86ans je n’ai pas de passé sanitaire j’ai refusé tout les vaccins je voudrais savoir où trouver huile essentielle de lavande j’ai beaucoup grossir les mensonges des médias m’énerve je me sert de huile de coco pour la cuisine il paraît que ça bouche les artères est ce vrai merci docteur de bien vouloir me répondre

  5. Bonjour,
    Bravo pour votre publication, qui je suis sûre est suivie par certains journalistes et d’autres personnes influentes mais qui ne font rien….comme toujours il est urgent d’attendre…que ça se passe ou que ça passe tout simplement dans l’inaction totale contre ces bandits.
    Nous devrions contacter Elise Lucet pour mettre un phare sue cette affaire de santé publique.
    Chers Français, braves petits agneaux devrais-je dire moutons de cette pauvre France: bougeons nous agissons tous de notre côté mais ensembles, utilisons les réseaux sociaux changeons notre façon de consommer, rapprochons nous de nos producteurs en tous genres qui tirent la langue mais qui y croient encore et tissons une toile indéchirable de consommation locale, nationale, de proximité en toute cohésion.
    Ne nous reposons pas sur la modernité qui nous est « offerte » mais qui va nous coûter un bras une jambe un œil ou …..peut-être notre vie.
    Ouvrons les yeux et renversons cette saloperie d’idéologie capitaliste qui ne profite qu’à ceux à qui on donne la parole sur les médias et qui en finalité en coulisse ne savent réellement pas beaucoup plus que nos anciens.
    Voilà un petit coup de gueule.
    J’aimerais tellement que les Français se réveillent pour retrouver enfin des gens sencés avec qui échanger sur des sujets autres que les ragots Facebook ou Candycrush.
    Je vous en conjure, vous verrez que même moralement c’est une satisfaction intellectuelle.
    Et certains sortirons même de ce carcan multimédiatique qui nous ronge notre personnalité.
    Faites cet effort, essayez et vous constaterez.
    Mon spitch n’est probablement pas au bon endroit ici, car les personnes qui lisent la news letter y croient encore et ont une personnalité vraie. Bravo à vous.
    Mais il faut que nous ouvrions les yeux de notre entourage s’il est encore réceptif et pas totalement abruti.
    Merci de m’avoir lu et bon week-end à tous.
    Loïc.

  6. C’est absolument invraisemblable d’en arriver à de telles malhonnêtetés ce gens sont à
    mettre au pilori
    Continuez à nous informer à grande échelle partout à travers le monde
    Merci

  7. J’adore cette histoire qui clôture votre lettre.
    L’amour du pouvoir n’est rien à côté du pouvoir de l’Amour. Merci Docteur Wilhelm de nous le rappeler.

  8. et oui encore une chose qui derange ces gens dommage car la nature nous offre beaucoup de choses vraiment naturel alors pourquoi a cause de l argent qui ne sera pas dans leur poche et nous faire avale leur industrie qui tue tout le monde a petit feu dommage voila sur un petit discours

  9. « Récemment, 15 huiles essentielles supplémentaires ont été interdites à la vente libre en les réservant aux seuls pharmaciens. »
    Lesquelles s’il vous plaît? Merci de me le dire, car je veux savoir si elles font partie de celles que j’utilise, et si je peux encore les trouver au magasin bio ou je me fournis habituellement. En attendant, je vais aller acheter un stock d’HE de lavande vraie.
    Merci beaucoup!
    Isabelle Goudal

Répondre à Rouanet Dominique (Me) Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à taper votre terme de recherche ci-dessus et appuyez sur Entrée pour rechercher. Appuyez sur "échap" pour annuler.

Haut de page