L’homéopathie n’oublie pas les malades chroniques

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous qui souffrez de jambes lourdes, de la cellulite, de rétention aqueuse, d’épaississement du corps…

Souffrez-vous de « sycose » ?

Jamais entendu parlé ?

Pas étonnant, la plupart des médecins ignorent ce principe homéopathique, et les avancées que l’on doit aux homéopathes.

Au XVIIe siècle, Hahnemann, le pionnier de la discipline, avait classé les maladies chroniques fondamentales en trois modes réactionnels particuliers : la psore, la sycose et la luèse.

Ce sont trois façons pour l’organisme de réagir à un contexte pathologique donné.

Le mode réactionnel de la psore, par exemple, est « centrifuge », cela signifie que les éliminations se font par la peau.

La sycose est l’em­preinte d’une biologie déficitaire, encouragée par une civili­sation qui accepte la décadence lente de son mode de vie et de sa culture.

L’infiltration interstitielle de la sycose va se traduire par une rétention aqueuse, un épaississement du corps, un psychisme déficitaire centré sur l’agitation stérile, anxieuse, et la tendance aux idées fixes.

Toute agression à action lente, répétée, génère la sycose : vaccins répétés, introduction de sérums alimentaires, intoxi­cations déclenchant des réactions allergiques immédiates.

Vous l’avez compris, la sycose est une dégradation progressive du milieu intérieur, ce que la médecine hélas continue d’ignorer.

Le mode réactionnel propre à la sycose se caractérise par :

  1. Tendance à la prolifération cellulaire : verrue, polype, végé­tation, condylome, molluscum, adénome, fibrome, cancer et à la production de petites tumeurs cutanées, semblables à des figues (sycon : figue, en grec) d’où le nom de
  2. Une infiltration générale des tissus par rétention hydrique (œdèmes, cellulite).
  3. Une inflammation chronique des
  4. Les éliminations de la sycose sont « centripètes » : elles restent confinées dans les


Portrait-robot de « Madame Sycose » !

Les malades sont généralement frileux, leurs symptômes étant aggravés par le froid et l’humi­dité, améliorés par le mouvement, et ils montrent facilement une tendance psychique dépressive.

Cet état sycotique se rencontre :

  • Après toutes les vaccinations et sérothérapies.
  • Après les antibiotiques, la chimiothérapie et autres produits chimiques (corticoïdes, hormones et contraceptifs).
  • Après certaines infections chroniques (colites colibacillose…).

« Madame Sycose » est une spécialiste…de météo !

Les premiers signes de la sycose sont l’insuffisance rénale débutante, la rétention hydrique, qui se traduit par l’appari­tion de sueurs aux parties découvertes, sous la forme de fines gouttelettes à la lèvre supérieure, des œdèmes apparaissent aux mains, avec le fameux signe de la bague, l’impossibilité de libérer l’alliance ou de fermer la main au réveil.

La main froide et moite indique un trouble lymphatique de rétention hydrique ou d’éliminations périphériques encombrées.

L’œdème persistant apparaît aux chevilles, le bassin s’arrondit par adiposité.

C’est la fameuse et irréductible culotte de cheval. Bien entendu, la rétention d’eau va s’aggraver la nuit, par immobilité.

L’eau se dépose dans la région lombaire, rénale, dans les membres inférieurs, infiltre les tissus conjonctifs, les ligaments, les tissus périarticulaires.

L’état rhumatismal se caractérisera par l’aggravation au réveil et aux premiers mouvements.

L’aggravation par l’humidité fera des sujets sycotiques d’au­thentiques baromètres, capable de ressentir les variations climatiques trois jours avant tout le monde.

Des ruminants

Quant à l’aspect psychique de cette intoxication, il est également lourd de conséquence : à la viscosité physiologique, due à la rétention d’eau, se superpose une viscosité mentale.

Dans son état normal, notre cerveau maîtrise idées et images, quelle que soit leur intensité.

Dans la sycose, lors­qu’une idée envahit le champ de conscience, elle devient idée fixe, un véritable corps étranger capable de nourrir l’angoisse jusqu’à l’extrême limite de l’obsession.

La défense psychique s’organise dans le désordre par suite du fléchissement du contrôle supérieur de la volonté et de son aliénation passive.

La rumination apparaît, d’où le développement d’une certaine catégorie de malades, les hypocondriaques, prison­niers d’une même préoccupation chronique qui perturbe leur état de santé et la perception des moindres sensations émanant de leur corps.

Ces malades fondent d’immenses espoirs sur le corps médical qui ne peut que les décevoir mais multiplie sur eux les expériences médicamenteuses… en vain !

Réflexion autour de la sycose

Pourquoi une maladie chronique devrait-elle se définir comme un purgatoire qu’on impose au malade, en atten­dant la dégradation irréversible de ses organes ?

Comment le médecin, face à une maladie chronique, peut-il ne prendre en compte que les symptômes observés ? « C’est l’addition de ces empreintes dynamiques qui s’inscrit dans nos tissus, et c’est l’approche du mystère du corps qui doit nous ouvrir la conduite préventive de la santé », constate Roland Sananès, homéopathe de renom et mon formateur.

Cela signifie pour le médecin généraliste (et allopathique) qu’il lui faut aller à la quête en profondeur du diagnostic, retrouver le point de départ et l’enchaîne­ment des étapes de la maladie et lui prescrire le bon remède qui colmate tous les aspects cliniques défectueux.

La thérapie est conditionnée par l’ensemble des signes cliniques.

En revanche le traitement de la cellulite, du surpoids, de la rétention hydrique est facilement abordable.

Avec un remède homéopathique (7 euros) vous pouvez perdre de 10 à 20 kilos en 2 mois !!!

Qui dit mieux !

Pas la pub « Comme j’aime » qui nous casse les oreilles 4 fois par jour depuis des années.

Pour les autres problèmes de surcharge toxique, j’ai proposé un ensemble de protocoles dans mon livre « Pollutions et santé ». Ed. Dangles.

Toutefois je vous recommande ABDONORM pour la prévention correctrice de l’invasion lipidique abdominale et des risques cardiovasculaires associés (chez les femmes et les hommes), ce qui donne :

  • Normalisation du tour de taille et de la masse adipeuse.
  • Prévention des pathologies métaboliques (diabète, cholestérol).

Mode d’emploi : 2 cp matin, midi et soir aux repas, durée optimale 3 à 4 mois.

Boite de 90 cp pour 15 jours. Labo HanBiotech, tel : 03 88 23 58 31.

Pour ceux qui pratiquent l’homéopathie je leur conseille « Ma bible de l’homéopathie ». Ed. Le Duc, du docteur en pharmacie Albert Claude Quemoun, le maitre de tous les homéopathes.

Après ces explications portez-vous mieux ?

Jean-Pierre Willem

31 commentaires pour “L’homéopathie n’oublie pas les malades chroniques

  1. Bonjour,
    Vous évoquez, dans cette lettre, un traitement homéopathique pour la céllulite, rétention d’eau, surpoids pour 7 €! Ou trouver ce traitement, dans votre livre?
    Merci pour vos informations et poursuivez contre vents et marées!

    Bon week end

  2. Cher Docteur, ma mère m’a légué l’arthrose et mon père la maladie cardiaque. J’ai fait 2 crises cardiaques et un AIT.J’ai donc pris Kardegic et statines pendant 7 ans.
    J’ai surveillé ma nourriture jusqu’à ne plus prendre aucun médicament. Un jour, je me suis avisé que le sucre est un aliment vide. Aucune vitamine. Je l’ai arrêté. J’ai aussi arrêté tous les produits qui en contiennent. Je ne mange plus de confiture ni de gâteaux. Peu de temps après, j’ai constaté que ma tension se stabilisait.
    Vous avez toute mon admiration pour vos actions et votre conception de la vie.
    Je suis écologiste(forcément de gauche) depuis mes 18 ans.
    j’en ai 74 depuis mes 18 ans.
    Je vous transmets ma grande admiration, et je vous prie de croire en mes sentiments respectueux

    Olivier Peyronie

  3. Bonjour Docteur Willem ,

    Je viens de finir votre lettre sur la sycose .Je suis une fidèle lectrice et me soigne depuis longtemps avec des moyens naturels autant que possible : argile , citron , choux , miel, argent colloidal , plantes , huiles essentielles , homéopathie ainsi que cohérence cardiaque , méditation , Taï Chi , auto-hypnose , EFT , acupression …etc
    Je suis très intéressée par le remède homéopathique à faible coût 7 euros pour perdre du poids en effet la soixantaine +confinement donc plus de zumba , danses ,ni activité sportive m’ont fait prendre beaucoup de poids ! je vous serais gré de bien vouloir me donner le nom de ces granules homéopathiques ainsi que la posologie inhérente . Dans l’espoir d’une réponse positive de votre part et avec tous mes remerciements pour vos précieux conseils , sincères salutations
    Cordialement
    Arlette Simon

  4. bonjour, je lis avec beaucoup de plaisir « voslettres) sur la santé.
    j’en profite pour vous demander ce qui peut être salutaire pour les douleurs d’origine nerveuses dont je souffre depuis 16 ans (névralgies pudendales ou clunéales) et qui me pourrissent la vie. douleurs trèsfortes à l’assise excusez-moi de profiter de cette lettre pour vous demander conseil et surtout permettre de me soulager avec une meilleure qualité de vie j’ai 88 ans. merci.

  5. Bonjour,

    pouvez-vous m’indiquer le traitement de la cellulite, du surpoids, de la rétention hydrique qui est facilement abordable.

    Avec un remède homéopathique (7 euros) vous pouvez perdre de 10 à 20 kilos en 2 mois !!!

  6. Bonjour Dr
    Vous parlez un remède homéopathique pour perdre 20 kgs en 2ois est ce l’abdonorm .est il compatible avec traitement hallopatique pour le sommeil .merci pour votre réponse .

  7. Bonjour Docteur,
    Je vous remercie pour ces informations. Je me soigne FAVORABLEMENT par Homéopathie depuis des années et apprécie cette lettre d’informations. Je m’apprête justement à contacter les LABORATOIRES BOIRON afin de leur demander s’ils pourraient créer un remède homéopathique qui remplacerait favorablement les benzodiazépines que, pour l’angoisse, mon médecin m’a prescrit sous forme de TEMESTA 1 mg depuis tant d’années et dont je ne peux faire un sevrage bien qu’ayant essayé vainement avec mon médecin. Pensez-vous que cela pourrait être possible ? MERCI BEAUCOUP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à taper votre terme de recherche ci-dessus et appuyez sur Entrée pour rechercher. Appuyez sur "échap" pour annuler.

Haut de page