Jambes sans repos ? L’ordonnance naturelle !

Chère lectrice, cher lecteur,

Je sais que beaucoup d’entre vous ont ce sentiment désagréable que l’on appelle les « jambes sans repos ».

On parle aussi « d’impatiences ».

Quand on a le syndrome des jambes sans repos, on éprouve le besoin de bouger les jambes au repos, quand on est assis ou allongé. Cette sensation est encore aggravée la nuit au lit, avec des effets désagréables variables : fourmillements, picotements, brûlures, secousses involontaires, qui entrainent de l’insomnie.

Ce syndrome reste encore assez mystérieux pour la médecine.

Dans la majorité des cas, on ignore totalement leur origine. Certains chercheurs qui se sont penchés sur ce sujet estiment que c’est un déficit en dopamine et en fer.

Personnellement, je penche sur trois origines :

    • Un trouble neurologique (baisse des neurotransmetteurs), bien que l’examen neurologique soit en règle générale normal ;
    • Un problème circulatoire : il s’agirait de la circulation veineuse de retour freinée par la compression des veines caves au niveaufoie, dans la position allongée ;
    • Une perturbation d’ordre métabolique : chute de vitas et de minéraux comme le calcium, le magnésium et le zinc.

Si vous allez voir votre médecin, et qu’il ne vous rit pas au nez, il vous prescrira probablement une série de médicaments dopaminergiques (augmentent le taux de dopamine dans le sang), des sédatifs (benzodiazépines), des analgésiques (antidouleurs), et des hypnotiques (pour arriver à dormir).

Je vais vous proposer d’autres solutions, toutes naturelles et efficaces, pour stopper ce syndrome dont beaucoup souffrent.

Le premier réflexe si vous en souffrez, évitez l’alcool et les excès de thé ou de café.

Homéopathie : ces granules vont enfin alléger vos jambes

Et vous le savez, je crois beaucoup dans l’homéopathie. Voici donc quelques remèdes homéopathiques qui devraient vous aider. Vous pouvez prendre 3 granules de chaque, en alternance 3 fois par jour jusqu’à amélioration :

    • Causticum 9 CH, agitation des jambes la nuit, même des bras (impossibilité de trouver la bonne position), sensations de brûlures vives, parfois mouvements convulsifs involontaires des jambes la nuit ;
    • Zincum metallicum 9 CH, agitation constante des pieds, même la nuit, secousses brusques la nuit, réveils en sursaut ;
    • Sulfur 9 CH, brûlures des pieds la nuit, besoin de chercher le frais, de les sortir du lit. Terrain habituel : sujet jovial, auto-intoxiqué (bonnes tables et bons vins), obèse ayant des coups de fatigue (le matin vers 11h), craignant la chaleur ;
    • Rhus tox 9 CH, doit constamment changer les jambes de place au lit pour empêcher une ankylose douloureuse. Terrain habituel : rhumatismes avec dérouillage matinal, raideur des membres et du dos au repos améliorée par le mouvement continu, douleurs situées au niveau des tendons et des ligaments autour des articulations, aggravation par le froid ;
    • Magnesia carbonica 9 CH, douleurs nocturnes suivant les trajets nerveux (bras ou jambes), amélioration par le mouvement et la chaleur (obligeant à se lever et à marcher).

Huiles essentielles : mon mélange anti jambes lourdes !

Voici mon mélange d’aromathérapie préféré contre les jambes lourdes. Prenez 4 cuillères à soupes d’huile végétale de millepertuis, ajouter 1 ml  de ces 4 huiles essentielles :

    • HE Romarin
1 ml
    • HE Poivre noir
1 ml
    • HE Marjolaine des jardins
1 ml
    • HE Lavande
1 ml

Et appliquez quelques gouttes en massage des chevilles au sommet des cuisses avant le coucher.

Vous verrez, ça soulage vraiment bien !

Quelques précieux compléments nutritionnels

Je vous suggère aussi quelques compléments alimentaires : calcium avec vitamine D3, magnésium, potassium, zinc, fer, vitamines B (B6, B9 ou acide folique, B12), antioxydant, oméga 3 (associé à oméga 6).

Voici aussi des formules toutes faites que j’apprécie :

  • Amanita complexe N° 75, 3 fois 20 gouttes pendant 3 semaines
  • BioMag agrumes, 2 fois 2 cp à croquer 15 jours puis 2 cp/jour
  • Rhux tox complexe n°80, 3 fois 20 gouttes
  • Veinolymphax, 2 gélules par jour (Labo Le Stum)
  • Afalg (algue aphanizomenon : contient 115 micronutriments) : 2 fois 2 gélules par jour pendant 15 jours, puis 3 fois 2 gélules (Labo Phyt’Inov).

Chers amis, j’espère qu’avec toutes mes recommandations, vos jambes vont se faire oublier un peu et que ça vous aidera à retrouver un sommeil serein et profond.

Je vous souhaite une belle journée et de belles nuits.

Portez-vous bien.

Jean-Pierre Willem

104 commentaires pour “Jambes sans repos ? L’ordonnance naturelle !

  1. Bonjour Docteur Willem,
    Pour les jambes sans repos, non chronique, j’utilise le macérat mère de Figuier, une quinzaine de gouttes à bien garder en bouche avant d’avaler. Le repos vient dans la demi-heure qui suit.
    Merci pour tous vos précieux conseils.

  2. Bonjour docteur Willem,
    Si l’origine des jambes sans repos peut être est un trouble neurologique comme vous le dites (baisse de neurotransmetteurs) que préconisez vous dans ce cas là ?
    Merci pour vos conseils

  3. Tres interessant les suggestions pour ameliorer les jambes sans repos. Moi, je souffre des pieds qui chauffent. Avez vous une suggestion pour ceci? Des fois mes pieds me brulent vraiment et pourtant je les creme tous les jours, et des fois je les masse avec d’huile d’arnica et les gouttes de gaultherie. Mes médecins ont tous riés mais je ne le trouve pas drole!

  4. jambes sans repos vous nous donnez une liste sans donner la posologie pourrait on en avoir connaissance
    merci pour tous vos bons conseils

  5. Bonjout Docteur , j’ai tres souvent froid aux pieds et depuis queques mois je suis carrement oblige de dormir avec des chsussettes tant la sensation d’avoir les pieds geles est vive…je ne comprends pas et mon medecin traitant en sourit et ne prend pas. ca tres au serieux…..j’ai besoin d’un avis. , du votre en l’occurence….merci

  6. Bonjour,
    J’étais atteint de ce syndrome!
    Avec l’éradication de la bactérie hélicobacter pylori (ulcères de l’estomac) ce problème nerveux a totalement disparu!
    « les jambes sans repos' » ne sont donc qu’une conséquence à l’ulcération des muqueuses de l’estomac qui se retrouvent en contact avec l’acide chlorhydrique.
    Le facteur causal de l’ulcération des muqueuses est en relation avec l’activité des bactéries HP mises en évidence par les lauréats 2005 du prix nobel –> B. Marchall et R. Warren
    En éradiquant totalement ces bactéries, la muqueuse se reconstruit naturellement puis la tension nerveuse (de la brûlure dans l’estomac) disparait ainsi que ce mouvement de jambe…
    L’effet des « jambes sans repos » ne sert qu’a « équilibrer » cette tension interne induite par l’action de l’acide chloridryque sur une muqueuse fragilisée par l’activité des HP.
    Pas de bactéries HP, pas de jambes sans repos.

    1. Bonjour
      J’ai lu avec un grand intérêt votre commentaire. Est-ce que ce constat est avéré ? Pourquoi personne n’en parle puisque à priori cela a marché pour vous ?
      Je suis du sjsr depuis l’adolescence, je prends du ropinirole depuis 2006 et cela a changer ma vie. Sauf que ce médicaments crée des dépendances et de plus et très contraignant car il faut le prendre au moins 1 heure avant d’aller se coucher.
      Je vous remercie à l’avance et surtout merci pour votre témoignage
      Annie

  7. Bonjour, je crois que c’est surtout un manque de FER qui induit ce problème, car depuis que je ne suis plus carencée en Fe, je n’ai plus cette sensation de jambes sans repos. La dopamine joue sûrement un rôle aussi.

  8. Merci pour vos bons conseils ; je vais essayer ….
    Mais c’est une maladie horrible, j’aime la vie mais si je n’avais pas mes pramipexols je me jetterais par la fenêtre par en finir avec ce terrible et insupportable malaise.
    Selon moi, c’est un problème de neurotransmetteur, car ce problème à commencer vers 40 ans et c’est empiré; jusqu’au jour où j’en suis venue à ne plus dormir et suporter cette torture «  vers 55 ans «  et voilà le début des médicaments.

  9. Je parviens à diminuer les douleurs des jambes lorsque je m’allonge pour dormir ,en mettant une poche de glace contre les jambes .Le froid me fait du bien ,en m’aspergeant les jambes d’eau très froide de haut en bas . Merci pour vos conseils.

  10. Bonjour
    Merci beaucoup pour ce dossier sur les jambes sans repos, j’en souffre depuis 40 ans avec des traitements donnés par les médecins qui on eu des effets secondaires. Comme il y a très peu de piste sur ce sujet on a du mal à se soigner. Je prends bonne note de vos recommandations et je vais essayer votre traitement.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à taper votre terme de recherche ci-dessus et appuyez sur Entrée pour rechercher. Appuyez sur "échap" pour annuler.

Haut de page